• Créez gratuitement votre Toutoublog !
  • Recommandez cette page
  • ToutouBlog au hasard
  • Donatello mon carlin - Amis

    Donatello mon carlin

    site dédié à mon petit carlinou que nous venons d'adopter

    soyez les bienvenues

    | Posted by spencer
    | 22:17, Thursday 31 December 2020 | Lien Permanent
      Image du Blog zezete2.centerblog.net

     


    Image hébergée par servimg.com


    Image du Blog petitemimine.centerblog.net



    Image du Blog petitemimine.centerblog.net


    Image du Blog petitemimine.centerblog.net





    Nombre de visiteurs

    | Posted by marc
    | 18:30, Friday 27 March 2020 | 51 comments | Lien Permanent

    BIENVENUE SUR LE BLOG

    DE L'EMPEREUR CALVIN

    compteur pour blog

                                               

     

     

     

    Voici un blog dédié à notre magnifique carlin Calvin.

     

    Le carlin, avant tout, c’est l'histoire d'un coup de foudre.

    Nous étions à la recherche d’un petit chien genre bouledogue français. Après des recherches sur internet, nous sommes tombés sur une image d’un carlin. Là, c’est le coup de foudre. C’est LE chien parfait qu’il nous fallait même s’il a un tempérament très énergique. Calvin, l’empereur des carlins, nous a rejoint en mai 2006. Nous ne regrettons pas du tout notre choix. Calvin illumine notre vie au quotidien.

     

    Meee

     

    Pourquoi adopter un carlin ?

    Pour sa physionomie atypique, ses postures amusantes, son caractère tantôt doux, tantôt coquin, ses mimiques et son ronronnent si caractéristique. Comme tous carlins, Calvin déborde d’amour pour ses parents et surtout pour sa maman.

     

     

    Les raisons de créer un blog

    Le but était au départ de faire découvrir la race et de partager notre passion pour le carlin. A notre grand étonnement, beaucoup de passionnés de carlin sur Toutoublog. Nous étions ravis. Grâce à ce blog, nous avons pu faire des rencontres carlinesques et surtout pour Calvin de se faire des amis.

     

            

     

    Les véritables amis de Calvin

    frenz

     

    Nous vous présentons Cliff de La Gaie Maisonnée, le frère de coeur. C'est le jumeau de Calvin. Ils s'adorent.

     



    Présentation

    | Posted by marc
    | 17:16, Friday 28 February 2020 | Lien Permanent

     

     

                          CARTE D’IDENTITE

     

    Nom :    Calvin                                             

     

    Date de naissance :   2 février 2006  

     

    Lieu d’habitation : Vannes

     

    Sexe :  Mâle

     

    Race de chien :  Carlin

     

    Robe :   Fauve

     

    Signe particulier :   Chien très beau

     

    Pedigree :   Oui

     

    Centres d’intérêt :   Manger, dormir, me promener

     

    Qualités :   Affectueux, docile, gentil, adorable .... etc

     

    Défauts :   Gourmand, facétieux, ronfleur

     

     



    Le guestbook de Calvin

    | Posted by marc
    | 15:39, Wednesday 26 February 2020 | Lien Permanent
     J'ai eu quelques soucis avec l'album d'amis de Calvin. J'ai réparé cette erreur. Vous pouvez maintenant signer le guestbook !
     
     


    Arrière plan de Calvin

    | Posted by marc
    | 22:53, Thursday 20 February 2020 | Lien Permanent
     



     

    BERLIOZ VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE

    | Posted by sylvia75015
    | 11:12, Saturday 22 April 2017 | 112 comments | Lien Permanent
    free music

    Compteur de visiteurs en lignes







    | Posted by spencer
    | 15:00, Friday 27 May 2016 | Lien Permanent

    Vie de chien : les Sans-laisse veulent défendre leur liberté à Paris

    NOS AMIS LES BÊTES - Un Parisien vient de lancer une pétition pour permettre aux chiens de se promener sans laisse, au bois de Vincennes. Plus généralement, il réclame plus d'espaces de liberté pour les canidés à Paris. Une association, les Sans-Laisse, est en train de se monter.

    En ville, les chiens ont peu de liberté.

    En ville, les chiens ont peu de liberté.

    Sipa

    Photo:

    La liste est sans fin. Parc de Bagatelle, interdit ; jardin du Pré-Cataclan, interdit. Parc Floral, interdit. Parc Monceau, parc Citroën, Invalides, autorisés, sur certaines allées. A la condition d'être tenu en laisse. C'est dur, la vie de chien à Paris. Mais dans cette longue litanie d'interdictions ou de restrictions, existait jusqu'à maintenant un dernier espace de liberté pour les canidés et leurs maîtres : le bois de Vincennes où, si les chiens en liberté sont sur le papier interdits, une certaine tolérance est maintenue.

    Mais les temps changent. C'est ce qu'estime Stéphane Benguigui, qui a lancé fin avril une pétition pour "préserver la liberté des chiens au bois de Vincennes". "Le bois de Vincennes est historiquement un lieu de rencontre pour les Parisiens et leurs chiens. Le seul endroit où nos compagnons à quatre pattes étaient encore tolérés en liberté", est-il écrit. "Certains réclament la fin de cette tolérance. Nous souhaitons que ce bois reste un lieu de rencontre, de liberté et de tolérance, où chaque Parisien, à deux ou quatre pattes, puisse profiter de ce site merveilleux dans le respect de chacun". En quelques jours, la pétition a recueilli 22.000 signatures.

    "Il faut qu'il y ait un minimum de plaisir pour les chiens parisiens"

    Stéphane n'a pas de chiens. Enfin, il n'en a plus, depuis un mois et demi : il a perdu le sien, de vieillesse. Mais il en a toujours eu, et surtout, il bosse là-dedans : il dirige une entreprise de promenade pour chiens à Paris. Du coup, ça fait 15 ans qu'il arpente le bois de Vincennes, en amateur, et… en professionnel. Et il a vu le climat se dégrader, autour de l'accueil réservé aux canidés. "Le règlement des parcs et jardins a changé en 2010, et imposé le port de la laisse pour les chiens", rappelle-t-il. "Mais à Vincennes, il subsistait une certaine tolérance. On lâchait nos chiens en les surveillant et les agents fermaient les yeux."

    Et s'il milite pour le "sans-laisse", c'est que ce n'est pas anodin, pour un chien : "La vie d'un chien à Paris, c'est 22 ou 23 heures enfermé dans un appartement. Ses seuls moments de liberté sont en laisse, soit avec 120 centimètres d'espace de liberté", détaille Stéphane. "Ce n'est pas une vie. Il faut que les chiens aient un minimum de plaisir." Une heure de liberté chaque jour serait même, selon les vétérinaires, nécessaire à l'équilibre du canidé. Pour se défouler, jouer, faire ami-ami avec d'autres chiens. "Sinon, il pète les plombs, comme tout le monde." 

    "Il faut aussi accepter que la vie puisse s'exprimer"

    Et si Stéphane Benguigui a décidé de lancer sa pétition, c'est parce qu'il entend de plus en plus, depuis quelques années, de "gens qui râlent". Une autre pétition "Halte aux chiens sans-laisse !" avait d'ailleurs été lancée l'an dernier, réclamant la stricte application du règlement. Elle a d'ailleurs été réactivée récemment. Alors Stéphane a voulu prendre les devants. "Bien sûr que, parfois, les mécontents ont raison. Il arrive qu'un chien s'échappe, coure après un cheval ou un joggeur. Le chien doit être éduqué, surveillé", reconnaît-il. D'autant que le bois de Vincennes mêle une faune riche et variée, du marcheur nordique en bâton, des bûcherons au travail, des cavaliers du centre équestres, des familles en balade. Le plus souvent, tout ce petit monde se croise et se mélange sans problème. "Mais sur toutes les fois où il y a 200 chiens en liberté dans le bois et que tout se passe bien, on ne retiendra que cet indicent." Et il craint que les plaintes répétées ne signent l'instauration de la tolérance zéro. 

    Ce serait dommage : "Le bois est un endroit merveilleux, de partage, où il y a de la vie, ou les gens se rencontrent et échangent. Mais joggeur, cycliste, promeneurs... Chacun a tendance à vouloir son bout de territoire. C'est dommage. On veut plutôt que cela continue à vivre, tous ensemble, avec tolérance et intelligence." La pétition de Stéphane a bien tourné, et les médias l'ont relayé. "Les choses avancent, très clairement ça bouge", se réjouit Stéphane. Il est en train de constituer une association, les Sans-Laisse, et un rendez-vous se profile avec la mairie du 12e. Ce qu'il va demander ? D'abord une modification du règlement : "On voudrait que les choses soient claires, inscrites dans le règlement, que nos chiens puissent se promener en liberté. Quitte à établir des zones délimitées où les chiens pourront être lâchés", explique-t-il.

    Plus largement, il entend défendre la place des chiens dans Paris, une ville particulièrement peu accueillante pour les canidés, à en croire le classement de 30 Millions d'amis établi en mai, qui classe la capitale bonne dernière. "Il faudrait rouvrir des parcs parisiens intramuros aux chiens, accentuer les interfaces entre les professionnels éducateurs et les particuliers, qui ont aussi besoin qu'il soit bien éduqué ou promené..." La seule amélioration, depuis janvier dernier, est à chercher du côté des transports en commun : la RATP autorise maintenant dans son règlement intérieur les gros chiens, s'ils sont tenus en laisse. Surtout qu'à en croire Stéphane, le chien a un vrai rôle social. "C'est un vrai vecteur de rencontre", note-t-il. "En promenade, deux chiens vont l'un vers l'autre, se reniflent, commencent à communiquer. Les maîtres suivent, et commencent à parler, de tout et de rien. C'est de la vie. Il n'y a pas tant de choses aujourd'hui qui rapprochent les gens. Au nom du principe de précaution, on sécurise tout. Il faut aussi accepter que la vie puisse s'exprimer."


    Un parc d’attraction pour chiens a ouvert ses portes à Montpellier



    A Lattes, petite commune proche de Montpellier qui a été élue ville la plus «petfriendly» de France, un cani-parc vient d’ouvrir ses portes pour le plus grand bonheur des toutous montpelliérains...

    Le parc, nommé «Cul de sac», fait plus de 3 000m² et offre aux chiens trois aires de détente, des activités ludiques et éducatives, un labyrinthe végétal permettant des jeux de recherche et prochainement, un parcours d’agility !

    Situé au lieu-dit du Grand Tamaris, le parc «Cul de sac» pourrait bien devenir le Disneyland des boules de poils ! En effet, le terrain de jeu imaginé par l’association Canem Nostrum est fait pour permettre aux chiens de s’ébattre en toute liberté en présence de leur maître, pour le plus grand plaisir des duos...
    Par ailleurs, le second objectif de ce parc, c'est la rencontre ! Le but ? Favoriser la socialisation des chiens grâce au contact d’animaux de leur espèce mais aussi, permettre aux propriétaires d'échanger entre eux… le chien est un véritable vecteur de lien social !

     

     

    Les visiteurs doivent être vaccinés

    Le parc «Cul de sac» accueillera bientôt des professionnels du monde canin pour accompagner les événements prévus par les créateurs. Ainsi, Montpellier, qui avait été élu la ville la plus «petfriendly» de 2016 par le magazine 30 millions d’amis, n’est pas prête de se faire piquer la première place du podium avec ce superbe parc d’attraction !

    Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue que l’accès au parc est autorisé seulement aux chiens vaccinés afin d’éviter tous problèmes de transmission de maladies. Avoir une assurance civile est également vivement recommandé.




    | Posted by spencer
    | 15:00, Friday 27 May 2016 | Lien Permanent


    | Posted by spencer
    | 18:23, Monday 23 May 2016 | Lien Permanent

    Le faux-sucre, un poison pour les chiens

    La FDA (Food and Drug Administration) alerte les propriétaires de chiens sur l’intoxication au xylitol, un édulcorant présent dans de nombreux produits du quotidien.

    Un susucre pour Médor ? Oui, mais sans édulcorant. © Paul Brown/REX/Shutterstock.Un susucre pour Médor ? Oui, mais sans édulcorant. © Paul Brown/REX/Shutterstock.

    XYLITOL. Ne laissez pas vos chewing-gum à la portée de Milou : leur ingestion pourrait lui être fatale. L’agence sanitaire américaine (FDA, Food and Drug Administration) vient de publier un avis mettant en garde contre un poison souvent peu connu des propriétaires de chien : le xylitol. La voix de la FDA rejoint celle de plusieurs autres organismes, tels que le service vétérinaire anti-poison britannique, SOS Vétérinaires belges ou encore la clinique vétérinaire québécoise Mont-Tremblant. Cet édulcorant - ou faux-sucre - est utilisé dans moult produits du quotidien : friandises sans sucre telles que des pastilles à la menthe, gomme à mâcher, sirop pour la toux, vitamines, bain de bouche et dentifrice. La substance est rapidement assimilée par l'organisme (plus vite que chez les humains). Naturellement, le canidé sécrète alors de l’insuline en grande quantité. Cette hormone produite par le pancréas a pour effet de faire baisser le taux de sucre dans le sang. Bilan : une hypoglycémie (trop peu de sucre dans le sang) qui survient 10 à 60 minutes après l’ingestion du xylitol et qui peut être mortelle pour l’animal. Plus de 3.700 chiens auraient été intoxiqués en 2014 suite à l’ingestion de cet édulcorant.

    Vomissements, faiblesse, démarche chancelante, convulsions

    Les symptômes d’une intoxication au xylitol incluent des vomissements suivis de signes d’une hypoglycémie : activité réduite, faiblesse, démarche chancelante, défaut de coordination, convulsions ou chute. L’ingestion de xylitol peut même se solder par la mort de l’animal. Si vous pensez que votre chien a ingéré du xylitol, consultez immédiatement un vétérinaire ou rendez-vous aux urgences d’une clinique vétérinaire. Certains effets peuvent se manifester 12 à 24 heures après ingestion : votre animal peut ainsi nécessiter un suivi.

    Pour se prémunir d’un tel danger, le maître mot est de consulter les étiquettes. "Si un produit contient effectivement du xylitol, mettez-le hors de portée de votre animal domestique", conseille la vétérinaire Martine Hartogensis dans le communiqué de la FDA. Elle recommande également de brosser les dents de votre chien avec un dentifrice adapté. Toutefois, que les propriétaires de chats soient rassurés : la toxicité du xylitol chez les félins n’a pas été prouvée à ce jour.


    Berlin vote le "permis de conduire" pour chiens

    Dans la capitale allemande, il faudra dorénavant passer un permis avant d'acquérir un chien.

    En plus de devoir passer son permis, Joey devra être tenu en laisse. © Nella Chebbah.En plus de devoir passer son permis, Joey devra être tenu en laisse. © Nella Chebbah.

    CONDUITE. Adopter un chien ? Passe ton permis d’abord ! Le projet de loi allemand visant à instaurer un permis de conduire pour chien a été approuvé mercredi 18 mai 2016. Pas question de chevaucher son yorkshire ou de l’atteler à un traîneau : le certificat, qui entrera en vigueur courant 2016, atteste de la bonne conduite des citoyens berlinois avec leur quadrupède. Le but : prouver que le propriétaire maîtrise son animal et que ce dernier ne met en danger ni les hommes, ni les autres animaux. Avant d'acquérir un nouveau chien dans la capitale allemande, il faudra donc valider des épreuves pratiques et théoriques, dont un test d’obéissance. En outre, pour les canidés de plus de 30 centimètres au garrot, la laisse sera obligatoire partout en dehors de zones spéciales, au nombre de 38 dans la capitale. D’autres destinations populaires sont déjà interdites aux chiens, tels que le pourtour des lacs Schlachtensee et Krumme Lanke. Des mesures restrictives qui s’accumulent au fil du temps et inquiètent les propriétaires de molosses. Berlin compte en effet près de 100.000 chiens dans son enceinte.

    Responsabiliser les propriétaires de chiens

    Depuis juillet 2013, les attestations de compétences sont d’ores et déjà requises pour ceux qui souhaitent acquérir un chien en Basse-Saxe (dans le nord de l’Allemagne). Idem en Suisse depuis 2008. En France également, la détention d'un chien dangereux (chien d'attaque, de garde ou de défense) nécessite depuis 2007 une autorisation basée sur une formation d'aptitude et une évaluation comportementale de l'animal. A Berlin, ce permis s’inscrit dans un projet de loi plus vaste incitant les propriétaires de chiens à se comporter de façon responsable. Une initiative qui souffre d’une mauvaise réputation auprès de ceux-ci, qui jugent la loi inutile et oppressante. Ils pointent du doigt le contrôle démesuré que le Sénat veut appliquer dans les parcs de la capitale allemande. Autre sujet de discorde, le prix du permis : 100 euros accompagné d’une taxe annuelle de 40 euros. "Je ne peux pas me permettre une telle dépense et je ne suis pas le seul dans ce cas", témoigne un amateur de chiens interrogé par le Berlin Online. Reste à savoir comment cette nouvelle loi pourra être effectivement appliquée, souligne le média allemand. En effet, les parcs sont nombreux dans la capitale, à l’opposé du personnel, rendant les contrôles difficiles





    euro 216

    | Posted by spencer
    | 18:08, Friday 20 May 2016 | Lien Permanent

      La SPA joue la carte de l'Euro

    • La SPA joue la carte Euro 2016 pour ses journées portes ouvertes.
      La SPA joue la carte Euro 2016 pour ses journées portes ouvertes. | Photo : AFP

    Un chat, un chien et même un cheval jouent au ballon: l'affiche des Journées portes ouvertes de la SPA ce week-end jongle avec l'Euro 2016 de football.

    « Le sport véhicule des valeurs fortes d'engagement, de cohésion, de don de soi. Ces mêmes valeurs existent dans l'acte d'adoption d'un animal : chacun s'engage envers l'autre, se promet solidarité et soutien, dans les moments les plus réjouissants comme dans les coups durs », estime vendredi dans un communiqué Natacha Harry, présidente bénévole de la SPA qui joue la carte de l'Euro 2016 pour sa nouvelle campagne.

    Ce week-end, lors de ces Journées, dont le slogan est « le meilleur partenaire pour l'Euro 2016 est à adopter à la SPA », qui se dérouleront samedi et dimanche dans les 62 refuges et Maisons SPA, plus de 9.000 animaux, chiens, chats et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) et équidés « attendront de rencontrer le co-équipier idéal ».

    Le Grand Refuge SPA, dédié à l'accueil des équidés maltraités et à la sensibilisation à la cause animale, ouvrira officiellement au grand public à l'occasion de ces Journées dédiées à l'adoption.

    Plus de 160 équidés, chevaux, poneys, ânes, attendront de trouver un nouveau propriétaire, « impatients de vivre de nouvelles et heureuses aventures auprès de passionnés attentifs et aimants ».

     Insolite : Quand votre chien devient supporter…


    Et si, cet été, votre chien supportait lui aussi son équipe de foot préférée ? Bandanas, colliers, et médailles, Atoodog vous propose des accessoires originaux et personnalisables pour votre chien, aux couleurs des différents clubs de football européens.

    Les bandanas :

    MONTAGE CHIEN BANDANA EURO

    Pour que votre chien arbore fièrement les couleurs de son équipe favorite, vous avez le choix de placer ce bandana sur son torse ou sur son dos. Il est super visible, il ne passera pas inaperçu ! Il est disponible en 5 tailles différentes pour s’adapter à tout type de chien. Facile à mettre autour du cou de votre chien, il s’enfile sur le collier grâce à un fourreau qui permet de passer le collier. La taille du fourreau a été minutieusement étudiée pour s’adapter à la largeur de son collier. Lavables en machine, les coloris ne déteignent pas.


    Les colliers :

    COLLIERS EURO

    Pour que votre chien soutienne son équipe favorite au quotidien à l’aide d’un accessoire indispensable, choisissez le collier qui la représente !

    En plus d’être original, ce collier est personnalisable : vous avez le choix de l’inscription, le prénom de votre compagnon à quatre pattes ou le nom du pays supporté. Imprimée directement sur le collier pour un rendu parfait, l’inscription est ineffaçable. Disponible en quatre tailles différentes, il est également très solide.

    Tous les colliers sont garantis 1 an.

    Les médailles :

    Médailles 12 euro photo

    Pour relier l’utile à l’agréable, la médaille ornée du blason de votre club préféré est personnalisable : vous avez la possibilité de faire graver jusqu’à trois lignes au dos de celle-ci. Conçue en aluminium, elle est très légère et solide et elle convient à tout type de chien. Toutes les médailles sont garanties 1 an.

    Le petit plus : Tous nos produits sont réalisés dans notre atelier en France.

    N’attendez plus, et rendez-vous sur Atoodog.fr, pour équiper votre pour équiper votre compagnon aux couleurs du club qu’il supporte !

    Pour plus de renseignements, c’est : ici.

     




    réponse a tata lilianne

    | Posted by spencer
    | 18:46, Thursday 19 May 2016 | Lien Permanent


    Image du Blog nymphea.centerblog.net

    Le patron avait mis Google chrome plus de possibilité" de mettre des articles, j étais vert de rage ....
    oh miracle le retour sur le fox....

    Foot - Euro 2016 : à Lens, un chien pour traquer les fumigènes à l’entrée des stades


    Depuis le début de la saison sportive, un chien de recherche de produits de composition pyrotechnique (fumigènes, pétards…) est mobilisé au stade Bollaert. Un dispositif mis en place spécifiquement en vue de l’Euro. Reportage.

    Le brigadier chef Éric Le Maréchal a donné son chien perso à la police pour cette nouvelle formation.  ph séverine courbePHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

    J-22 avant le lancement de l’Euro 2016 de foot. Le stade Bollaert, ses drapeaux, ses supporters surmotivés, ses effusions de joie, ses cris… Une enceinte sportive est souvent emplie d’émotions. Qu’il faut parfois contenir.

    Derrière les portiques d’entrée du stade, chacun doit s’astreindre à une palpation pour qu’aucun objet interdit ne puisse entrer dans les gradins. Et, à la tribune Marek, connue pour être celle des Ultras, les dispositifs sont renforcés. Il y a d’abord les « spotters » – policiers physionomistes – qui repèrent les perturbateurs. Ce sont eux qui guident ensuite les têtes connues vers le brigadier-chef Éric Le Maréchal et Sébastien Meunier. Leur coéquipière : Hangie, un berger allemand de trois ans.

    Quatre à cinq supporters sont placés en ligne face à la pelouse. Et c’est lors de ces opérations, renouvelées des dizaines de fois avant la fin de la première mi-temps, que le chien commence à renifler. Chaussures, poches, slip… L’animal est présent pour repérer tous produits pyrotechniques, interdits dans les stades depuis la loi Alliot-Marie de 1993. « On cherche une aiguille dans une botte de foin », admet Éric Le Maréchal. « Mais il s’agit surtout d’un effet dissuasif. »

    Et parfois ça matche ! Hangie s’assied au pied du supporter. Elle a repéré un fumigène au niveau du slip du jeune homme. « C’est une grande fierté ! Parce que, quand j’ai commencé, je me suis dit qu’on n’en trouverait jamais. » Récompense : le chien récupère son « boudin » fétiche pendant que les policiers se chargent du mis en cause. Fouille obligatoire aux toilettes du stade pour vérifier les faits. Commissariat, garde à vue. Pas de rencontre sportive pour le supporter délinquant.

    S’habituer aux odeurs de frites

    Après plusieurs mois de test en Marek, le chien est rodé pour l’Euro. « Huit équipes ont été créées en France pour toutes les communes qui accueillent la compétition. À Lens, il y aura deux chiens pour chaque match. » Les différents chiens ont désormais un matricule police. Ils doivent s’entraîner tous les jours, s’habituer aux odeurs de frites pour savoir faire la différence, renifler des drapeaux et des banderoles… pour être à même de faire face à l’affluence des grands soirs.

    Seul souci aujourd’hui, les fumigènes sont autorisés sur le parking du stade et, pour le moment l’UEFA ne veut pas d’uniformes à l’intérieur de l’enceinte sportive. Impossible donc de travailler pour la brigade canine. Mais il va encore falloir attendre les derniers ajustements.

    « Le public ne sera pas le même non plus, on devra s’adapter. » Mais Hangie est un chien sociable qui se laisse caresser et qui permet aussi de créer un autre lien entre les supporters et la police. « En espérant que les fumigènes n’explosent pas trop pendant les matchs, car il y en a qui passent et à chaque fois, on est dégoûtés ! »


     



    | Posted by spencer
    | 15:24, Thursday 12 May 2016 | Lien Permanent

    Les chiens de la gendarmerie à l'Euro 2016 de football

    Euro-2016

    Le chien Guess recherche un éventuel porteur d'explosif.
    Le chien Guess recherche un éventuel porteur d'explosif.

    «C'est une technicité nouvelle parmi les 16 enseignées à Gramat» souligne le colonel Dominique Dalier, commandant le Centre national d'instruction cynophile de la gendarmerie de Gramat (CNICG), lors de notre rencontre du 9 mai. Et cette technicité est tout à fait d'actualité. Elle sera mise en œuvre lors de l'euro 2016.

    Son objectif : détecter les personnes porteuses de produits explosifs. «Nous travaillons sur cette spécialité depuis le deuxième semestre 2014, à la demande de la Direction générale des infrastructures, des Transports et de la Mer. Nous sommes les seuls en France et nous avons été retenus à la suite d'un appel d'offres». «

    Cette technicité porte le nom de Rexpemo (Recherche d'EXplosifs sur des PErsonnes en Mouvement). Elle est très fine et fait appel tant aux qualités du maître que de son chien», précise Jérôme Devez qui pilote cette formation au CNICG.

    Les tests correspondants ont commencé au premier semestre 2015 avec deux chiens : Gringo déjà formé à la recherche d'explosifs et Ibis qui n'avait encore aucune formation. La conclusion a été nette : on pouvait passer de l'expérimentation à la formation. «Les chiens sélectionnés sont des bergers malinois compte tenu de leurs dons au-dessus de la moyenne et de leur sociabilité car cette activité est pour eux stressante.» ajoute le formateur.

    Ce sont actuellement 11 équipes qui sont en formation à Gramat. Elles seront appelées à intervenir à l'entrée des stades où auront lieu les matches de l'Euro 2016. Des tests «grandeur nature» ont été effectués : l'un au stadium de Toulouse et l'autre au stade de France à Paris.

    Ces équipes pourront aussi bien sûr être sollicitées sur tout type de rassemblement de personnes. «Il s'agit là d'une expérimentation longue, difficile, utile et qui donne un moyen supplémentaire pour lutter contre le terrorisme. C'est une belle plus value apportée par la gendarmerie» conclut le patron du CNICG. Pour lui les qualités du chien n'ont pas fini de nous étonner.

    La Dépêche du Midi

    Les morsures de chien sont de plus en plus contraignantes pour les facteurs


    Le problème des morsures de chien infligées aux facteurs n’est pas nouveau. Cependant, depuis plusieurs années le phénomène s’intensifie, pour cela La Poste fait face en formant ses employés.

    Alors qu’auparavant la morsure de chien était une plaisanterie entre facteurs et faisait les meilleurs gags des dessin-animés, depuis peu, ce phénomène est devenu un vrai problème dans le métier. En 2015, 238 jours d’arrêt maladie ont été donné dans le Limousin a des facteurs ayant été victimes de morsures, a en effet révélé Le Populaire.

    Ce problème récurrent a été pris en main par la direction de La Poste, qui a donc décidé d’offrir à ses employés des séances d’informations et de formations afin que ces derniers puissent réagir convenablement en présence d’un chien. Et depuis 2011, 500 postiers limousins ont ainsi été formés aux risques canins avec des maîtres-chiens de la gendarmerie.

    Plusieurs moyens sont aujourd’hui utilisés afin de prévenir des risques de morsure durant une tournée : stickers signalant la présence d’un chien dans une propriété, plaquettes de  conseils à suivre et plaquettes d’informations pour les clients de la Poste.

    Le chien n'est pas le principal coupable 

    Toutefois, comme l'a rappellé la comportementaliste Valérie Teppe au journal cité ci-dessus : «le chien est très ritualisé et défend son territoire. Certains voient le facteur régulièrement et peuvent aboyer après lui, même s’il ne rentre pas dans la maison. Puis quand le facteur repart, il pense avoir gagné et avoir chassé l’intrus. Le manège se répète chaque jour, mais si, à un moment donné, le facteur doit entrer pour telle ou telle raison, le chien peut alors se sentir menacé et devient agressif, c’est ce que l’on appelle dans notre jargon le syndrome de la clôture». Cette dernière a aussi livré que 80% des chiens s’ennuient la journée : dans l’idéal nos compagnons ont besoin de 4 à 5 heures d’activités par jour. Comme la plupart des chiens n’ont pas ce dont ils ont besoin, ils peuvent se dépenser en maltraitant le facteur. Idéalement, il faudrait que les postiers puissent avoir quelques croquettes sur eux, afin de ne plus être vus comme des intrus mais comme des amis.

    Rappelons d'ailleurs qu'un chien exprime ses sentiments avec son propre langage, ce qui nous permet de discerner celui qui peut être agressif de celui qui ne le sera pas. Pour minimiser les risques d'agression, il suffit donc d'éduquer le chien et l'humain. Cependant, d’autres solutions s’offrent encore aux propriétaires de toutous : les tenir à l’écart et posséder une boîte aux lettres sur la voie publique.




    | Posted by spencer
    | 20:00, Wednesday 11 May 2016 | Lien Permanent



    Il fait du beatboxing sur son chien par dh_be


    Petites claques sur le ventre, sur les cuisses, caresses, aboiements : le chien de marbre.

    La créativité n'a pas de limites. Cet internaute le prouve une fois de plus en créant une mélodie à base de beatboxing... sur son bulldog. Petites claques sur le ventre, sur les cuisses, aboiements, caresses : une manière incongrue de créer de la musique qui laisse le chien de marbre.

    Un chien sauveteur brignolais devenu caporal-chef

    Le chef de corps de l’UIISC7 de Brignoles, le colonel Brugère a élevé au grade de caporal-chef, le chien Cimba.

    BRI-572931-476971
    Le chien Cimba a été élevé au grade de caporal-chef.
    Photo V. T.

    Cimba, chien sauveteur, totalise plus de 7 ans de service au sein de l’UIISC7 à Brignoles.

    Il est breveté depuis 2010 en recherche de personnes égarées ou de personnes ensevelies sous des décombres.

    Il est également breveté chien de recherche en avalanche depuis janvier 2012.

    Cimba a participé à la recherche de dix-neuf personnes égarées. Il est conduit par le caporal-chef Boulimaga.




    | Posted by spencer
    | 22:30, Friday 12 February 2016 | Lien Permanent







    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés

    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés


    Spécialisée dans la création d’équipements pour chien, une toute jeune start-up américaine a probablement eu l’idée du siècle : faire travailler toutous et humains, patte dans la main…

    Installée dans une ancienne fabrique de 371 mètres carré au cœur du Massachusetts (Etats-Unis), l’entreprise Kurgo a aménagé des locaux au poils pour ses employés… et leurs petits compagnons ! Et pour cause, spécialisée dans la conception de jouets et équipements haut de gamme, il était normal pour ses dirigeants de réunir ensemble poilus et bipèdes.

    Si l’open-space est aussi design que de tout confort pour les humains, tout a également été pensé pour que les adorables boules de poiles s’y sentent bien. Chaque bureau possède ainsi son propre panier pour chiens et les toutous, qui appartiennent aux salariés de la start-up, ont alors la primeur de tester en avant-première chaque joujou et friandise.

    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés

    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés

    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés

    Par ailleurs, l’espace de travail, dont le sol est fait d’un revêtement spécialement pensé pour la facilité de nettoyage, est truffé d’occupations pour les poilus. Aussi, impossible pour eux de culpabiliser de salir et de s’ennuyer.

    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés

    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés

    Le must ? Travailler en compagnie d’animaux resserre les liens sociaux dans la commune mesure où les employés échangent bien davantage en partageant un intérêt commun.

    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés

    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés

    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés

    Tout le monde veille d’ailleurs au bien-être des chiens.

    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés

    Et c’est tous ensemble qu’ils s’offrent des pauses, importantes pour une meilleure productivité, en partant en promenade…

    Kurgo, l’entreprise innovante qui a pris le parti de faire cohabiter ensemble chiens et employés




    | Posted by spencer
    | 16:45, Thursday 14 January 2016 | Lien Permanent
    10 questions pour comprendre la nouvelle réglementation sur la vente de chiens et chats Depuis le 1er janvier 2016, l’ordonnance du 7 octobre 2015 sur la cession des chiens et chats est entrée en vigueur. La Fondation 30 Millions d’Amis, membre du comité d’experts sur le bien-être animal auprès du Ministère de l’Agriculture, a collaboré à ce texte et répond à vos questions. 1- POURQUOI CETTE ORDONNANCE A-T-ELLE ÉTÉ PUBLIÉE ? La Fondation 30 Millions d’Amis a souhaité, par cette ordonnance, réglementer et encadrer la vente de chiots et de chatons via les petites annonces. L’objectif est de dissuader les particuliers de faire reproduire de manière irréfléchie des chiens et des chats pour se faire un complément de revenu non déclaré. En effet, jusqu’à cette nouvelle ordonnance, il existait une tolérance du législateur qui permettait à ceux qui détenaient une femelle reproductrice de pouvoir vendre une portée de chiots ou chaton par an, sans être déclaré en tant qu’éleveur. Leur activité n’étant pas déclarée, ils échappaient à tous contrôles et beaucoup ne disposaient donc pas de locaux conformes aux règles sanitaires et de protection animale (arrêté ministériel du 3 avril 2014). Ce qui pouvait être à l’origine de situations catastrophiques en termes de bien- être animal, avec le développement d’élevages « mouroirs » où les animaux étaient détenus et se reproduisaient dans des conditions désastreuses. 2- QUI EST CONCERNÉ ? Cette ordonnance considère désormais que tout particulier, qui souhaite vendre un chiot ou un chaton qu'il a fait naître est un éleveur et qu’il doit donc se déclarer auprès de la Chambre d’Agriculture de son département et obtenir un numéro SIREN (Système Informatique du Répertoire des Entreprises). Ce numéro SIREN est obligatoire pour valider une annonce (sur Internet ou papier). L’idée est de gagner en transparence et de savoir qui est derrière l’annonce. 3- QUELS AVANTAGES POUR L’ACHETEUR ? Le n° SIREN est un repère pour le consommateur : il permet de remonter directement à l'éleveur, donc d'en connaître l'identité et les coordonnées. Ainsi, cette ordonnance est une garantie pour l’acheteur qui pourra vérifier le sérieux du vendeur qui a bien rempli son annonce. 4- QUELS SERONT LES CRITÈRES POUR PASSER UNE ANNONCE DE VENTE SUR INTERNET ? Les vendeurs devront obligatoirement spécifier les éléments suivants : Le numéro SIREN (ou le numéro de portée pour les animaux inscrits à un livret généalogique); L’âge des animaux à céder (les animaux doivent être âgés de plus de 8 semaines) ; Le numéro d’identification ou celui de la mère ; L’inscription ou non à un livre généalogique ; Le nombre d’animaux de la portée. De leur côté, les hébergeurs de petites annonces ont mis au point de nouveaux bloquants c’est-à-dire que si le particulier ne dispose pas d’un numéro SIREN, il ne pourra pas saisir l’annonce. Et s’il tente d’entrer un faux numéro, un algorithme parviendra à détecter que c’est un faux. 5- QUELLES SONT LES EXCEPTIONS ? Les personnes qui ne vendent pas plus d’une portée de chiens de race par an : ils continuent à inscrire leur portée aux livres généalogiques ; et publieront le n° de portée attribué dans l’annonce ; Les particuliers qui cèdent leurs animaux à titre gratuit ; Les particuliers qui revendent un chien qu’ils ont acheté. 6- QUELLES SONT LES SANCTIONS EN CAS DE NON-RESPECT DE CETTE RÉGLEMENTATION ? Plusieurs sanctions sont possibles, parmi lesquelles : 750 euros d’amende en cas de non-respect des mentions obligatoires sur les annonces ; 7500 euros d’amende en cas de non immatriculation avec un n° de SIREN 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende en cas d’usage de faux du numéro SIREN. 7- QUE VA-T-IL ADVENIR DES PORTÉES QUI SONT NÉES ACCIDENTELLEMENT CHEZ DES PARTICULIERS QUI NE POURRONT PLUS PASSER D’ANNONCES ? Si les chiots sont donnés gratuitement, les particuliers ne sont pas concernés par cette loi. En revanche, dès lors qu’ils veulent vendre des chiots LOF plus d’une fois par an, ils doivent juste obtenir un numéro SIREN. Mais clairement, le but est d’éviter les naissances en stérilisant les animaux car il y a beaucoup d’animaux abandonnés et les refuges sont surchargés. Attention, récemment certains particuliers ont tenté de détourner la loi en passant des annonces où ils faisaient croire que les chiots étaient gratuits alors qu’ils étaient en fait payants. Cette fraude doit vous alerter sur les possibles conditions de vie désastreuses des animaux. 8- UNE FORMATION SERA-T-ELLE DISPENSÉE AUX ÉLEVEURS ? Si les éleveurs souhaitent produire plus d’une portée par an, ils devront suivre des sessions de formation à l’élevage dans un établissement habilité par le Ministère de l’Agriculture. Après évaluation individuelle, cet établissement leur remettra ensuite une attestation justifiant de leurs compétences pour exercer l’élevage canin ou félin. Il ne sera plus nécessaire de demander le Certificat de Capacité destiné à l’exercice des activités liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques à partir du 1er janvier 2016 mais ce certificat reste valide pour ceux qui l’ont déjà. L’avantage pour les consommateurs, c’est qu’ils seront assurés que les installations qui hébergent les animaux sont conformes à la réglementation et que les animaux sont détenus dans des conditions conformes à leurs impératifs biologiques. 9- LES REVENUS TIRÉS DU COMMERCE DES CHATONS ET CHIOTS DEVRONT-ILS ÊTRE DÉCLARÉS ? Désormais, tous les bénéfices des ventes (dès le premier animal vendu) sont soumis à l’impôt sur le revenu au titre des bénéfices non commerciaux et doivent donc être déclarés. 10- QUELS DOCUMENTS LE VENDEUR DEVRA-T-IL REMETTRE À L’ACHETEUR LORS DE LA VENTE ? Le vendeur devra fournir : Une attestation de cession ; Un document d’information sur les caractéristiques et les besoins de l’animal ; Un Certificat vétérinaire attestant du bon état sanitaire de l’animal ; Le document d’identification de l’animal.

    | Posted by spencer
    | 18:24, Wednesday 9 December 2015 | Lien Permanent

    Déguisés et photographiés, ces chiens d’un refuge ont été adoptés avant Noël

    Image illustrant l'article Déguisés et photographiés, ces chiens d’un refuge ont été adoptés avant Noël

    Dans les refuges, certains chiens ont beaucoup plus de difficultés que les autres à trouver des familles d’adoption. Pour la plupart, ces toutous souffrent de la mauvaise réputation liée à leur race, ce qui a souvent tendance à rebuter les éventuels adoptants. Pour pallier à ce problème, les bénévoles d’une association californienne ont eu une brillante idée qui s’est révélée très efficace.

    L’équipe de l’association de protection animale Humane Society of Silicon Valley, en Californie, est très attachée aux chiens dont elle s’occupe tous les jours. Néanmoins, cela ne les empêche pas de nourrir le souhait de tous leurs pensionnaires à 4 pattes qui rêvent d'être un jour adoptés par des familles pour vivre enfin la vie qu’ils méritent.

    Si certains chiens accueillis par l’organisme arrivent rapidement à être « casés », d’autres, en revanche, n’ont pas cette chance à cause de leur passé ou de leur race. Finnegan Dowling, social media manager de la Humane Society of Silicon Valley, s’exprime à ce sujet : « Les Pitbulls et les Chihuahuas ont plus de mal que les autres chiens à être adoptés. C’est pourquoi nous essayons d’attirer un peu plus l’attention sur eux. […] Nos vieux Dogues Allemands bénéficient du même traitement ».

    Concrètement, les bénévoles ont eu l’idée ingénieuse d’organiser une séance photo avec ces chiens. La photographe Jackie MacMillan s’est chargée de réaliser les amusants clichés, dans lesquels les chiens apparaissent déguisés dans le thème de Noël, notamment en lutins.

    Les résultats de cette initiative ont largement dépassé leurs attentes, puisque presque tous les animaux pris en photo (à l’exception d’un seul) ont été adoptés après la publication des clichés.

    Voilà une idée qui devrait faire des émules. Et c’est tant mieux pour tous ces chiens qui attendent de rejoindre leurs familles depuis bien trop longtemps…


    source : https://www.chien.fr




    | Posted by spencer
    | 21:38, Sunday 29 November 2015 | Lien Permanent

    Rowdy, le chien atteint de vitiligo

    Rowdy est un labrador de 13 ans atteint de vitiligo, une maladie pigmentaire qui lui dessine de larges "lunettes" autour des yeux.

    Rowdy est atteint de vitiligo, une dermatose qui cause la dépigmentation de ses poils. © Rowdy Umby / FacebookRowdy est atteint de vitiligo, une dermatose qui cause la dépigmentation de ses poils. © Rowdy Umby / Facebook

    VITILIGO. Le vitiligo est une dermatose qui cause une inhibition ou une destruction des mélanocytes. Ces cellules sont responsables de la production du pigment qui colore, entre autres, les poils des animaux : la mélanine. Si cette maladie est bien connue chez les humains (l'exemple le plus célèbre reste Michael Jackson), elle est encore peu observée chez les animaux. Récemment, c'est un chat qui était devenu célèbre grâce à sa robe un peu farfelue. Aujourd'hui, c'est au tour d'un chien de connaître son quart d'heure de célébrité sur le net. Rowdy est un labrador mâle de 13 ans vivant avec ses maîtres dans l'Oregon*, aux Etats-Unis. Il y a un an, Niki et Tim Umbenhower ont remarqué que les poils situés autour des yeux de leur chien commençaient à s'éclaircir. Bien vite, les propriétaires ont été informés de la maladie de leur animal. Les vétérinaires locaux restent très surpris de la perfection des marques blanches : normalement, le vitiligo produit une dépigmentation anarchique du pelage. Chez Rowdy, les contours des yeux sont parfaitement symétriques, ce qui lui confère un petit air du super-héros Spawn. Heureusement, cette maladie n'a absolument aucun effet sur la santé de l'animal ou sur sa vie au quotidien. C'est une bonne chose quand on sait que Rowdy a déjà échappé deux fois à la mort : une fois en s'empoisonnant avec l'eau d'une rivière et une autre fois lorsqu'il a été blessé par balle par des policiers pendant un braquage.

     *Source : Fox12 Oregon


    Pourquoi les hommes du Raid interviennent-ils avec des chiens d'assaut ?

    Les chiens du Raid sont des animaux surentraînés capables d'intervenir dans des situations très variées.

    Des Malinois sont souvent utilisés par les membres du Raid. © AMSTAFF USTON / YoutubeDes Malinois sont souvent utilisés par les membres du Raid. © AMSTAFF USTON / Youtube

    DIESEL. Le mercredi 18 novembre 2015, les policiers du Raid (Recherche Assistance Intervention Dissuasion) sont intervenus dans un immeuble de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) où étaient retranchés des terroristes. Diesel, une chienne âgée de 7 ans, membre elle aussi du Raid, a été tuée durant l'assaut de l'un des appartements. Ce Malinois faisait partie des douze chiens de la section cynophile de la force d'intervention. Cette race est privilégiée par les membres du Raid. En effet, elle est réputée pour sa masse musculaire importante, son endurance et sa rapidité. Ces chiens doivent aussi être capables de comprendre rapidement les ordres de leur maître lors d'interventions où la réactivité peut sauver des vies. C'est pour aboutir à cette compréhension parfaite entre le maître et l'animal que l'entraînement est si long et complexe. En effet, pendant trois mois, le duo suit un entraînement à l'unité cynophile de la police nationale pour ensuite se former de façon plus spécifique aux techniques du Raid pendant deux mois supplémentaires, comme le montre le documentaire de notre confrère 30 millions d'amis (la vidéo est à voir un peu plus bas dans l'article). La sélection est pointilleuse car les chiens doivent être capables d'être calmes dans l'approche et rapides dans l'attaque. Ils sont amenés à être confrontés à des situations anxiogènes comme la descente en rappel. Selon l'un des membres du Raid interviewé dans le documentaire, un an d'entraînement est nécessaire pour que l'animal soit quasiment opérationnel dans ce type d'exercice. Ils ont plusieurs missions au sein du groupe cynophile, qui comprend en tout huit maîtres chien (un chien par homme en recherche d'explosif et un pour deux lors des autres interventions) : la recherche d'explosifs, l'appui aux hommes pendant les interventions et la protection des hautes personnalités. Cette dernière mission est effectuée en étroite collaboration avec les membres du GSPR (Groupe de sécurité de la présidence de la République). Lors des interventions, les sens extrêmement développés des chiens sont nécessaires pour permettre la reconnaissance d'un lieu - c'est d'ailleurs cette mission qu'avait Diesel, le chien mort pendant l'assaut à Saint-Denis.




    | Posted by spencer
    | 21:53, Tuesday 10 November 2015 | Lien Permanent

    Les photos d'un chien veillant sur le corps de son ami bouleversent le web


    chien de montagne des pyrénées

    Depuis quelques heures, les photos d'un chien de montagne des Pyrénées font le tour des réseaux sociaux. C'est l'incroyable loyauté de l'animal, refusant de quitter son ami décédé, qui émeut les amoureux des animaux. 

    Découvert au bord d'une route de Dallas, au Texas, le chien a veillé pendant de longues heures sur son congénère, visiblement renversé par une voiture. Des photos du bouleversant duo ont été mises en ligne sur Facebook, et c'est grâce à elle que des bénévoles d'une association de protection animale sont venus apporter leur aide aux chiens. 

    "Un chien loyal envers son ami décédé"

    Après avoir emporté le corps sans vie de son ami, les membres de l'association tentent désormais de retrouver les propriétaires du Chien de montagne des Pyrénées. Ni l'un ni l'autre n'avaient de puce électronique. On ignore donc s'ils sont des chiens errants ou si leurs maîtres sont quelque part, en train de les chercher.

    chien de montagne des pyrénées
    Les deux chiens ont été repérés par un automobiliste qui a publié
    les photos et attendu que les bénévoles arrivent sur place.

    Julie Fennell, volontaire au sein de l'association de défense des animaux No Bully Left Behind, fait partie de ceux qui sont allés récupérer les chiens. "Il s'agit clairement d'un chien loyal envers un ami qui est décédé, et faisant son deuil", explique-t-elle à KXAS-TV. "Il était comme un garde, une statue, juste assis là à surveiller le corps de son ami". 

    chien de montagne des pyrénées
    Julie Fennell a pris le relai pour s'occuper du coprs du chien décédé et récupérer son fidèle ami.

    Le magnifique Patou est maintenant en sécurité dans un refuge du service de contrôle des animaux. Si personne ne vient le réclamer d'ici à trois jours, il sera proposé à l'adoption. 

    chien de montagne des pyrénées
    Julie espère que ce magnifique chien a un maître qui viendra vite le chercher.




    cher du kg / maison gratos pour chiens sans colliers

    | Posted by spencer
    | 19:03, Monday 2 November 2015 | Lien Permanent

    Transports Nancy : les chiens aboient, le tram passe…


    C’est jusqu’à 180 € d’amende si vous empruntez bus et trams avec votre compagnon. Sauf chien d’assistance ou petit canidé dans un panier. Le débat anime la toile !

    -----------

    Les affichettes ont fleuri aux stations de bus et de tram. Comme des marguerites au printemps. Et l’avertissement, en forme de rappel, est clair : il est strictement interdit de voyager dans les bus et trams de Nancy Stan accompagné d’un ou plusieurs chiens. Sauf à être accompagné d’un chien d’assistance (pour malvoyant par exemple) ou d’un animal de petite taille placé dans un panier… À défaut, le PV va jusqu’à 180 €.

    Interrogé, l’accueil clientèle du réseau Stan précise qu’une circulaire a été diffusée en ce sens il y a un peu plus d’un mois. Motif : des voyageurs se sont plaints d’être incommodés par les chiens ou d’en avoir tout simplement peur.

    Metz au cas par cas

    Le dispositif peut se comprendre pour des questions de sécurité. Les animaux sont en fait globalement interdits à bord des bus et des trams. Et c’est une règle appliquée dans de nombreuses villes comme Reims par exemple. Mais ce n’est pas le cas à Metz où les agents du Met’expliquent que c’est « au cas par cas » : « la décision d‘accepter un chien reste à l’appréciation du conducteur ».

    À Nancy, point de salut pour son berger allemand, son boxer ou autre colley. Pas même avec une muselière ou en réglant un ticket pour ce passager à quatre pattes.

    La mesure suscite le débat sur la toile. Et notamment le montant de l’amende qui peut donc atteindre 180 € selon la campagne menée sur le réseau. En fait, à l’intérieur des véhicules, le montant des PV affichés précise que les infractions au règlement intérieur (lequel est introuvable, ou bien caché, sur le site web du réseau Stan…) ou aux règles de sécurité sont passibles de 170 €. Pas vraiment clair.

    Ce qui est sûr, c’est que l’amende peut être salée. Pour Christophe, « c’est exagéré. Et pourquoi ne pas admettre un animal avec une muselière car c’est avec les chiens les plus courants qu’il y a le plus d’accidents » (1). Benoit se fait plus direct : « les gens avec des chiens qui ne tiennent pas dans un panier doivent donc marcher ? Encore une raison de boycotter les transports en commun et le centre-ville ».

    « Mon chien ? Pas une botte de poireaux ! »

    Mini enfonce le clou : « Mon employeur m’a transmis la liste des amendes du réseau. J’ai halluciné. Le montant est ahurissant. Une mamie qui possède un chien de la taille d’un yorkshire, c’est difficile pour elle de porter un panier. Pour les énormes chiens, je peux comprendre le refus mais le montant est très exagéré ». Clarisse juge qu’il « faut juste arrêter de discriminer les gens qui ont des animaux car ça en devient agaçant ». Jean-Luc estime la mesure inefficace : « L’interdiction vise assurément les Sdf avec leurs animaux qui font peur, c’est vrai. Mais bon courage au percepteur pour récupérer le montant des amendes. Ce ne sera donc pas dissuasif »…

    Sandrine préfère en rire : « Nini, elle vient avec moi… Dans un panier ? Mais c’est pas une botte de poireaux ! ». Quant au motif de la sécurité, on se doute bien que les Nancéiens, qui ont connu les péripéties tramwesques, se font ironiques : « Stan n’a plus d’argent et il en cherche » (Flo), « sécurité de quoi ? Le tram en lui-même devrait être remis en question sur sa sécurité » (Vcelle)

    Reste que beaucoup approuvent aussi : « excellent », « normal », « d’accord ». Et Cyril de se faire goguenard : « imaginez un instant 20 passagers montant à bord avec leurs animaux domestiques. Franchement, ça ferait un sacré b… ». Pour l’instant, ça fait débat.



    Quand les cartons de livraison deviennent des maisons pour les chiens et chats errants


    chien errant istanbul

    Vous êtes adepte du shopping en ligne ? Vous avez donc constaté que les cartons ont tendance à envahir très rapidement nos maisons lorsque l'on fait ses achats sur Internet... Imaginez que ces fort encombrants cartons deviennent en quelques gestes des maisons portatives pour les chiens et chats des rues ?  

    Basée à Istanbul, en Turquie, ville où les animaux errants sont hélas très nombreux, la boutique en ligne n11.com a développé cette merveilleuse idée. Une partie des cartons de livraison de la firme sont désormais des petits refuges résistant au froid pour chiens et chats. Il aura fallu un an de travail pour les créer.

     


    abri pour chien et chat errants


    "Nous avons lancé Pet Box avec l'idée que les acheteurs pourraient recycler les cartons que nous leur envoyons quand nous livrons leurs produits pour une bonne cause. (...). Nous avons travaillé avec la conscience de notre responsabilité envers la communauté et ses animaux des rues sans aucun abri" explique n11.com. 

    Pour l'heure, ces cartons ne seront utilisés que pour les livraisons de produits pour animaux. Mais le site entend étendre ce projet avec l'espoir qu'il "se transforme en effort de la communauté".




    du gui gum fot dog tendres pensées pour nos chers disparu

    | Posted by spencer
    | 15:06, Sunday 1 November 2015 | Lien Permanent


    Les chiens vont bientôt mâcher du chewing-gum contre les caries

    Lyon. Merial, dont le siège est à Lyon Gerland, les vendra dès 2016.


    Ah, cette haleine de chacal quand leur langue baveuse se met à vous tartiner tendrement les joues… Il est des réveils parfois nauséeux. Enfin, c’est vrai, quoi ! Pourquoi aimerait-t-on les chiens jusqu’à tout supporter ? Sauf à recourir aux progrès incessants de la technique.

    Arôme bœuf

    Prenez la société Merial, leader mondial des produits vétérinaires pour animaux de compagnie et dont le siège est dans le quartier de Gerland, à Lyon. « Dans quelques mois », elle va lancer un produit révolutionnaire, le chewing-gum pour chien. Vous avez bien lu ! Une pâte à mâcher, moins destinée à lui donner les moyens de jouer les cador sur la plage, qu’à lutter contre d’assez peu séduisants problèmes d’hygiène : mauvaise haleine, gingivite ou caries. « D’après nos estimations, 2 % seulement des gens brossent les dents de leur chien ; l’opération est difficile. Nous proposerons un produit qui leur offrira la facilité dont ils ont besoin et qui pourra être avalé par l’animal après mastication », annonce Sébastien Boussemart, vétérinaire chargé de la stratégie « animaux de compagnie » chez Merial. Aucun prix n’est communiqué pour l’instant. Les chewing-gums contiendront des arômes attractifs pour le chien, tel celui du bœuf. Mais comment s’assurer que l’animal gardera ce « bonbon » assez longtemps en gueule pour bénéficier des principes actifs ? « C’est une bonne question et nos équipes travaillent pour que le produit soit suffisamment dur au début, afin d’obliger le chien à le mâcher », précise Éric Lambert, secrétaire général de Merial. La société se préoccupe même de savoir quelle sera la couleur de ce chewing-gum après rejet dans les selles : « Si c’était rouge, cela pourrait effrayer les maîtres ». Ouaf !


    A Asnières, on se recueille aussi au cimetière des chiens à la Toussaint


    Asnières, le 31 octobre. Cette retraitée se recueille chaque année sur la tombe de son chien, mort en 2002.
    Asnières, le 31 octobre. Cette retraitée se recueille chaque année sur la tombe de son chien, mort en 2002. (LP/A.R.)

    Avec un chiffon mouillé, Pilar* nettoie avec soin la tombe de son husky, Mister Floyd, mort en 2002. C’est au cimetière des chiens d’Asnières que cette retraitée de 67 ans a choisi d’enterrer son ancien animal de compagnie.

    Chaque année, pour le week-end de la Toussaint, elle n’oublie jamais de venir s’y recueillir.« On a beaucoup souffert quand il est mort, raconte, émue, cette habitante de Boulogne. Je voulais vraiment un endroit pour faire le deuil. »

    Depuis l’ouverture de ce cimetière en 1899, plus de 90 000 bêtes ont été enterrées : des chiens et des chats, mais aussi des chevaux, des singes et un lion. « C’est un endroit agréable. A chaque fois que je viens, je reste plusieurs heures », confie la sexagénaire. L’année dernière, elle a perdu son mari. Ce dimanche, elle ira donc se recueillir sur sa tombe, au cimetière de Boulogne.

    *Le prénom a été modifié


    Image du Blog lusile17.centerblog.net




    Dernière Page | Page 1 à 138 | Page Suivante

    Qui suis-je?

    Accueil
    Mon Profil
    Archives
    Amis
    Mon Album Photo

    «  November 2017  »
    MonTueWedThuFriSatSun
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930 

    Liens

    Annonces Chiens
    Attention au Chien !
    Wanimo
    http://

    Catégories


    Articles Récents

    <" + "/script>"); //-->

  • Créez gratuitement votre Toutoublog !
  • Recommandez cette page
  • ToutouBlog au hasard