• Créez gratuitement votre Toutoublog !
  • Recommandez cette page
  • ToutouBlog au hasard
  • Le Diff
    Menu

    liens

    Categories

    Articles recents

    Mes amis

    Publicite
    Je suis Diffenbacker, un coton de Tuléar, et je vais vous faire partager ma vie, mon quotidien avec ma maitresse. C'est elle qui écrit pour moi, parce que je ne suis pas très habile avec le clavier et pour manier la souris.

    Hommage.....


    Ceci est un hommage aux "Frères Lumière".

     

    Je ne sais pas si c'est pareil pour vous, mais j'adore regarder la télé. Depuis tout petit, cette boîte à image me fascine. Je crois que je l'ai toujours regardé, et pas seulement quand il y a des animaux qui y passent. Même si je dois avouer que les documentaires animaliers et les films où les animaux sont les héros, sont mes programmes préférés. Le film Antartica est mon film préféré. Je crois que je n'ai jamais autant pleuré ni essayé de lécher la télé avant ce film ( au grand désespoir de maman qui a un meuble de télé bas et qui doit nettoyer et frotter régulièrement l'écran pour ôter les traces que je fais avec ma truffe). J'aime bien aussi m'assoir et regarder défiler les images et écouter les sons qui en sortent. Je sais que parfois maman aimerait que je  la regarde un peu moins parce que je l'empêche de suivre son programme en me mettant devant l'écran, mais je n'y peut rien si je suis devenue "téléphile" .

     

    Alors voilà, je dis un grand WOUAF!! (MERCI!!) aux Frères Lumière pour cette merveilleuse invention que j'adore!!

    Mes origines, ma famille


    Comme vous le savez, je m'appelle Diffenbacker. Mon prénom commence par un D puisque je suis né l'année des D. C'est un peu bizarre de définir une lettre pour choisir le prénom d'un animal. Après tout, les humains ne choisissent pas le prénom de leurs enfants en fonction de la lettre de l'année. Mais bon, passons.....

     

    Maman a toujours dit que si elle avait un chien elle l'appelerait Diffenbacker. Elle n'a pas choisit l'année où elle m'a eu, mais c'est bien tombé.... Pourquoi Diffenbacker, un nom long et compliqué pour un petit toutou comme moi? Et bien tout simplement parce que quand elle était adolescente, maman aimait beaucoup la série "Un tandem de choc". Le héros, un canadien,  avait un loup qui s'appelait Diffenbacker, qui était sourd (quand il le voulait) et qui avait soi-disant la capacité de lire sur les lèvres. Elle a toujours trouvé ce prénom original pour un animal. Et puis elle a vu le loup qui sommeille, très profondement, en moi.

     

    Mes parents sont: papa Voltaire Brooklyn (un chien pédigrée) et maman Bahia. Tous les 2 sont des cotons pure-race.

     

    On m'appelle toujours Diff. Quand j'entend maman dire mon nom en entier c'est que ça sent le "roussi".....

    Dur dur d'être propre


    Je comprend très vite, qu'il ne faut pas faire pipi dans l'appartement. J'ai entendu parler du journal, pour apprendre aux chiots, mais maman n'en a jamais utilisé. Par contre, il faut me sortir rapidement parce que je ne peux pas attendre longtemps.

     

    Ma vessie est toute petite alors au début, je demande à maman de me sortir toutes les 20 minutes. Je vois bien que par moment elle aimerait que je me retienne plus, mais si elle essaye de me faire patienter quelques minutes de trop, je n'en peux plus et je fais dans l'appartement.  J'essaye de cacher mes pipis en les faisant dans les coins ou sous la table, mais maman les trouve toujours. Alors, elle fait sa grosse voix, me regarde en fronçant les sourcils et en agitant son index au dessus de mon museau. Je ne fais pas le fier. Des fois, je reçois une petite tape sur les fesses, et là je me sens encore plus penaud. Mais aussi, il faut qu'elle comprenne que je ne peux pas beaucoup me retenir!!

    La nuit, je gratte à la porte pour sortir. C'est souvent aux alentours de 3h et 6h du matin. J'entend maman qui se lève, je vois la lumière s'allumer et elle vient me chercher, à moitié endormie, encore en pyjama et les cheveux en bataille. La promenade est relativement rapide, 2-3 pipis et on rentre. Mais c'est juste ce dont j'ai besoin.

    Quand maman part travailler, je reste seul et c'est pas toujours facile de se retenir, mais j'y arrive de mieux en mieux au fil des mois.

     

    Aujourd'hui, je suis un chien adulte, et heureusement pour tout le monde, je suis propre depuis longtemps et je sais que maman est ravie.

    La pointe


    A croire que la mésaventure avec le Di-Antalvic ne m'a rien appris....

     

    J'ai presque 4 mois et je mange tout ce qui traine. Je suis chez cousin Fabrice et cousine Aurélia. J'aime bien aller chez eux, mais je n'aime pas monter les 3 étages pour y aller. Ils sont en colimasson et j'ai peur. Maman est obligée de me prendre dans ses bras.

     

    Je "furette" un peu partout à la recherche de proies éventuelles, quand tout à coup quelque chose tombe devant mon nez. Je ne me pose pas de question, je le gobe. Je n'ai même pas eu le temps de sentir ce que c'était. Maman me voit faire, mais j'ai été plus rapide qu'elle. Elle a beau regarder dans ma gueule, il n'y a plus rien à voir, c'est déjà dans l'estomac... Je suis fier de ma rapidité. Pour une fois elle n'aura pas pu me reprendre ce que j'ai attrapé.

     

    Mais elle a l'air inquiète. Aurélia et Fabrice aussi d'ailleurs. On part faire un tour en voiture, et on va chez le vétérinaire. Ouf!! c'est fermé! J'ai eu peur qu'on me fasse encore une piqure et que je vomisse comme la dernière fois. Mais on repart et pas dans la direction de la maison. On va de nouveau chez un vétérinaire, mais un autre, et il est de garde celui-là. Dans la salle d'attente, il y a un berger allemand. Le pauvre s'est fait piquer par une abeille vers le museau et l'oeil et à l'air de souffrir.

     

    Le vétérinaire nous fait entrer dans son cabinet. Il veut faire une radio de moi. Je ne veux pas surtout que je ne sais pas ce que c'est. Avec maman ils regardent la radio et le vétérinaire dit que j'ai bien avalé la pointe. Et qu'on la voit très bien sur la radio.

     

    Une pointe? Je ne me souviens pas en avoir avalé une. Ou alors c'est le truc que j'ai gobé tout à l'heure et qui n'avait pas de goût. Le vétérinaire espère qu'il n'aura pas besoin de m'opérer. Et moi aussi... Je n'ai aucune envie qu'on m'ouvre le ventre. Il dit à maman que je ne dois plus rien manger sauf de la parafine, tant que je n'aurais pas évacué cette pointe.

     

    J'ai très très très faim!!! Maman me donne 3 fois par jour de la parafine. C'est très bon cette gelée rose mais ça ne me nourrit pas. A chaque fois que je vais dehors, elle regarde dans mes crottes. C'est un peu bizarre je trouve. Je ne suis pas très en forme parce que je n'ai rien mangé depuis 2 jours et parce que je sens que la parafine coule de mon derrière et c'est très désagréable.

    Le soir du 3ème jour, je fais mes besoins, maman regarde dedans et est ravie. Elle me montre la pointe et me félicite. Je suis super content parce que ça veut dire que je vais pouvoir manger....

     

    Comme cadeau pour me remercier d'avoir évacué sa pointe, maman me met à la douche. Et bien de ça je m'en serais bien passé. C'est ma première douche et je peux vous dire que je n'aime pas ça!!   

    Le Diantalvic


    J'ai 3 mois, et j'adore fourrer mon nez un peu partout. Il faut à tout prix que j'explore tout ce qui m'entoure.

     Aujourd'hui, j'ai fait une découverte merveilleuse. J'ai trouvé une plaquette avec des gélules dedans.

     

    Je sens la paquette mais il n'y a pas d'odeur. Il faut que j'en sache un peu plus.... que je découvre ce que c'est. Je regarde à droite, à gauche, derrière moi... personne.... Alors pas d'hésitation, je plante mes crocs dedans. Il y a de la poudre qui sort des gélules. C'est tout caoutchouteux. J'ai du mal à l'avaler, pourtant je m'y applique grandement.

     

    Oups!! voilà maman. Elle se demande ce que je suis en train de faire et essaye d'ouvrir ma gueule pour voir ce que je mange. Je ne suis pas d'accord, et j'essaye de la maintenir fermer, mais elle a beaucoup plus de force et réussit à l'ouvrir. Elle me gronde un peu, mais surtout elle a l'air inquiète. Elle part appeler quelqu'un. Je ne comprend pas ce qu'il se passe.

     

    Elle m'enferme avec elle dans l'entrée de l'appartement. J'ai l'impression qu'elle a peur que je m'échappe. Elle va un petit moment dans la cuisine puis revient avec un liquide marron. Je ne sais pas ce que c'est mais ça à l'air bon. Elle me le propose à boire. C'est délicieux mais un peu chaud. Je crois que c'est du café. Elle me regarde le boire mais ne parait pas convaincue, alors elle va chercher du sel et en met dedans. Là j'aime beaucoup moins. Et je m'arrête de le boire. Elle essaye de me forcer mais je me débat.

     

    Quelqu'un sonne, c'est peut être une âme charitable pour m'aider à ne pas boire son café au sel. C'est cousine Aurélia! Je suis content de la voir. Je suis sur qu'elle va m'aider. Mais non!! elle aide maman à me faire boire le café salé. Et ensuite elle me donne de l'eau salé. L'une maintient ma gueule un peu ouverte et l'autre fait couler l'eau dans ma gueule. Je ne sais pas pourquoi elles font tout ça. Si c'est pour tout à l'heure, je promet de ne plus manger de gélules. Elles me laissent des moments de répis, de temps en temps et m'observent. Je ne suis pas très rassuré, et j'ai un mauvais goût dans la gueule. Je ne sais pas ce que je dois faire pour que tout s'arrête.

     

    Pourtant au bout d'un grand moment elles me laissent tranquille. On va faire un tour en voiture. Ca j'aime bien. Je suis content qu'elles ne soient plus fachées. On s'arrête devans chez le vétérinaire.

    Là bas on demande à maman si j'ai vomit, mais elle dit que non. Alors une dame me prend de ses bras et lui dit de revenir me chercher d'ici 2 heures. Je suis terrorisé. Pourquoi maman ne vient-elle pas avec moi? Pourquoi elle me laisse ici? On me met dans une pièce tout seul. Au bout d'un moment un homme habillé en vert vient me voir. Je n'aime pas son odeur. Il me caresse mais en même temps me fait une piqure, puis il me met dans une cage toute petite.

     Je tremble de peur et je commence à me sentir bizarre. Au bout de quelques minutes je me mets à vomir. Je ne sais pas combien de temps je vomis mais j'ai l'impression que ça dure pendant des heures. Une dame est là et me surveille, mais elle ne fait rien pour m'aider à aller mieux. A un moment j'arrête de vomir. Je pense que mon estomac est tout vide.

    Maman vient me chercher, et elle est accompagnée de cousin Fabrice et cousine Aurélia. Elle a l'air soulagée. Je veux lui sauter dans les bras, mais ne veut pas parce qu'elle dit que je ne sens pas très bon et que je suis tout sale. Mais moins je m'en moque, je suis super content de la revoir.

     

    Le soir on va chez les cousins. Maman me met de la mousse sur le corps et me frotte avec un gant. Elle dit que je sens meilleur et me fait des câlins.

     

    La séparation et une nouvelle famille


    Dans 1 semaine, j'ai 2 mois, demain c'est le jour de la fête de la musique pour les humains et pour moi, je ne le sais pas encore, c'est le jour où tout va changer.

    Avec une de mes soeurs on nous enlève de maman Bahia et on nous amène chez le vétérinaire. Il m'examine dans tous les sens et me fait même une piqûre. Je n'aime pas ça. J'ai envie de retourner dans la niche et revoir maman. Mais je ne retournerai jamais chez ma maman.

     

    Un couple me prend avec eux. Je reste une nuit chez eux. Je ne comprend pas pourquoi je suis là. Avec eux il y a un chien adulte. Apparement c'est mon papa, il s'appelle Voltaire. Le lendemain, un autre couple est venu me chercher. Ils sont gentils mais j'ai toujours un peu peur. Ils m'amènent chez eux. Je suis de plus en plus en confiance au fil des jours, même si je dors tout seul le soir, dans une nouvelle cuisine et une nouvelle niche.  

    Ils me font pleins de câlins et j'adore ça. Ils m'on acheté une balle qui fait du bruit. Je m'amuse beaucoup avec, et eux rigolent quand je cours après dans le jardin et me prennent en photo.

                        

    Leur fille Caroline arrive au bout d'une semaine. Je ne le sais pas encore mais se sera elle ma nouvelle maman. Elle est gentille, mais je ne vais pas trop vers elle, on ne sait jamais. Je reste près de papy Joël.

    Au bout de 2 jours elle fait ses valises pour partir, mais elle ne compte pas partir seule.... elle me prend avec elle et voilà qu'on m'arrache de nouveau à une famille. Nous roulons pendant des heures pour aller jusqu'à chez elle. Dans la voiture il fait chaud, malgré la climatisation. Je suis sur le siège passager, avec une grosse laisse qui m'y attache. Je suis en boule et je dors un peu, mais surtout je n'ose pas trop bouger. Ce qui me rassure, c'est que je suis sur la niche que j'avais dans la maison. Au bout de 2 heures, j'arrive enfin chez elle. C'est un petit appartement. Elle me le fait visiter et met ma niche dans le couloir de l'entrée. Elle me fait pleins de câlins et me parle doucement. Je commence petit à petit à me détendre. Je pense que je serais bien ici tout compte fait....

     

    Au commencement.....


    Je suis né un 29 avril 2008 à Saintes. Je suis le seul mâle de la portée, et j'ai 4 soeurs. Je ne me souviens pratiquement plus de ces premiers moments de ma vie, mais je sais que j'ai été très heureux et très triste quand j'ai du quitter Bahia ma maman.

     

    A l'âge de 3 semaines, j'ai fait la connaissance de ma future maman Caro. Je commence à peine à ouvrir mes yeux et donc je ne la vois pas très bien. Je ne comprend pas ce qu'elle veut de moi, tout ce dont j'ai envie c'est de continuer à explorer l'immense pièce où se trouve la niche de maman : la cuisine. Je suis le seul à oser m'aventurer hors de la niche pour partir à la découverte du Monde!! Mes soeurs, elles sont beaucoup moins intrépides et préfèrent rester au chaud avec maman Bahia, si bien que quand c'est l'heure de la tété, j'arrive en retard et j'ai du mal à me faire une place au milieu de ces femmelles affamées..... En tout cas je suis bien et heureux.


  • Créez gratuitement votre Toutoublog !
  • Recommandez cette page
  • ToutouBlog au hasard