• Créez gratuitement votre Toutoublog !
  • Recommandez cette page
  • ToutouBlog au hasard
  • CA CONTINU - joyeux anniv /la vie ne tient a rien
    Sunday 4 April 2010

    source  LaDepeche.fr

    Narbonne. Handi'chiens a fêté ses 10 ans


    Les partenaires d'Handi'chiens réunis en chaîne de solidarité./Photo DDM.


    « Quand on n'a pas l'usage de ses jambes, c'est précieux d'avoir un ami qui en a quatre. » Aujourd'hui, 5 millions de personnes qui souffrent d'un handicap moteur utilisent un fauteuil roulant. Confiés gratuitement à ces personnes privées de mobilité, les chiens d'assistance éduqués par Handi'chiens ont pour mission d'accompagner et d'aider dans leur vie quotidienne les personnes paraplégiques ou myopathes. Réunie au Palais des congrès, la délégation régionale recevait les familles d'accueil bénévoles, les bénéficiaires d'un chien d'éveil ou d'assistance, les élus et différents partenaires pour fêter les 10 ans de cette chaîne de solidarité active. « Notre rôle est d'assurer l'éducation des chiens labradors et golden retrievers placés en famille d'accueil pour la socialisation », précisent Carole Pflumio et Dominique Borras. Carole Pflumio assure les entraînements de formation des chiens au pôle de Carcassonne et à Gruissan sur le terrain prêté par la mairie, entre la déchetterie et la route de Narbonne-Plage. «Le rôle des familles d'accueil bénévoles est primordial. Il permet de conditionner l'aptitude du chien de 2 à 18 mois à assimiler la phase d'éducation qui se poursuivra dans un centre spécialisé». Marine Cérésa, 17 ans, handicapée myopathe, a créé avec son chien d'assistance un véritable lien affectif : « Il m'aide beaucoup à ramasser, il m'apporte des objets et c'est une réelle compagnie ».





    Un chien sauvé deux fois

    Sur la photo, on voit le pompier volontaire... (Photo: François Gervais)


    Sur la photo, on volt le pompier volontaire Jean Dionne sortant des décombres le chien de Mme Comtois.

    Photo: François Gervais


     source cyberpresse.ca/le-nouvelliste


    (Trois-Rivières) Décidément le chien de Gisèle Comtois, l'une des sinistrés de l'incendie de la rue de Boucherville à Trois-Rivières, est né sous une bonne étoile. L'animal aura été sauvé non pas une mais bien deux fois en deux jours, et ce, par la même personne.

    Jean Dionne, le pompier volontaire qui l'avait sorti des décombres sept heures après le début du sinistre, a en effet décidé de lui porter à nouveau secours en payant les soins d'un vétérinaire et les médicaments nécessaires.

    C'est que M. Dionne est également le copropriétaire de l'animalerie Petland aux Galeries du Cap.

    «Mme Comtois est ma cliente. Hier (lundi), après le sinistre, elle est venue au commerce pour me parler de son chien, sachant que j'étais le pompier qui l'avait aidé. Elle ne m'a rien demandé mais je trouvais cette histoire touchante.

    «Nous vivons nous-mêmes avec les animaux. J'ai donc décidé de lui payer les services d'un vétérinaire. Je l'ai peut-être sorti de là mais s'il lui manque un autre quelque chose pour être bien, aussi bien le soigner.

    «Ce n'est pas avec ça que je vais fermer mon commerce», a confié M. Dionne en toute modestie.

    On sait que Mme Comtois avait lancé lundi un appel à tous. Sans le sou et dans la rue, elle réclamait des soins de santé pour son chien qui partage sa vie depuis trois ans et demi.

    Elle était donc très fière, hier, de contacter Le Nouvelliste pour dire que son appel avait été entendu. Depuis l'incendie, l'animal souffre de problèmes respiratoires et oculaires.

     


                        
                      
    Posté par spencer à 09:31
    dans: Recommander ce message |
    Dernière Page | Page 1172 à 1782 | Page Suivante

  • Créez gratuitement votre Toutoublog !
  • Recommandez cette page
  • ToutouBlog au hasard